Aller au contenu

Est-ce-que l’acupuncture peut m’aider pendant ma grossesse?

 

La réponse est oui !

 

La grossesse est une période de transformation physique, énergétique et émotionnelle pendant laquelle les traitements médicamenteux possibles sont limités en cas d’inconforts. L’acupuncture a l’avantage de réguler les mouvements énergétiques sans introduire de substance dans le corps.

 

Les symptômes désagréables suivants peuvent entre autres être soulagés :

  • Troubles digestifs : nausées, vomissements, douleurs abdominales, constipation
  • Agitation mentale
  • Anxiété
  • Insomnie
  • Vertiges
  • Oedèmes
  • Lombalgie
  • Troubles urinaires (rétention)
  • Syndrome du canal carpien

 

A partir de la 30ème semaine d’aménorrhée, l’acupuncture présente une bonne probabilité de succès pour aider bébé à se retourner s’il ne l’a pas encore fait.

 

A partir de la 37ème semaine d’aménorrhée, une séance d’acupuncture par semaine peut préparer le futur travail de l’accouchement notamment pour la maturation du col de l’utérus et la diminution de l’anxiété.

 

Si le terme est dépassé, l’acupuncture peut contribuer au déclenchement de l’accouchement.

 

Une grossesse compliquée peut également être suivie en acupuncture, toujours bien sûr en parallèle avec un suivi médical approprié. Elle peut aider en cas de croissance ralentie du fœtus, de menace de fausse couche ou d’accouchement prématuré ainsi que d’éclampsie.